Comment intégrer un assistant de langues vivantes à ses cours ?

, par Benedicte Kerg , Elisa Gy

Avoir un assistant dans son établissement est une chance...Comment en tirer le maximum pour les élèves ? Bénédicte Kerg, anciennement professeur au collège et maintenant professeur au Lycée Camille Pissarro à Pontoise (95) nous donne quelques pistes...

Contexte scolaire :

Je suis professeur d’anglais au lycée Camille Pissarro depuis quelques mois, j’étais en collège avant et j’ai toujours eu la chance d’avoir un assistant dans mes établissements. Cette année, et comme tous les ans, mon lycée a la chance d’accueillir un assistant de langue anglaise dès le mois d’octobre jusque fin avril. Cette période de 7 mois est à optimiser pour les élèves et les enseignants !

Le service de l’assistant est de 12h hebdomadaires, réparties entre les enseignants qui souhaitent travailler avec lui. Lorsqu’il est au collège, l’assistant est souvent affecté sur 2 établissements, lors de programmes ERASMUS+ nous avons pu bénéficier de 12 heures hebdomadaires en raison d’un partenariat multilatéral et au lycée, il est le plus souvent sur un seul établissement.

L’accueil de l’assistant :

L’objectif est d’amener les élèves à être autonomes et à s’investir dans des échanges authentiques. Lors du premier cours avec l’assistant, il s’agit principallement de pouvoir répondre aux attentes des élèves qui souhaitent en savoir plus sur lui/elle ; je leur propose donc de réfléchir ensemble et de préparer ce premier échange afin de faire connaissance en douceur, tout en rassurant l’assistant(e) et en permettant une prise de parole avec un climat de confiance, et donnant lieu à une activité en amont comme en aval.

Premier cours : Annonce du projet aux élèves

Donner la consigne aux élèves afin de leur faire part de la tâche :

« Next class we will work with an English Language assistant, could you get an interview ready to know more about him/her and his/her country »
Nous travaillerons avec un assistant de langue lors du prochain cours, pourriez-vous préparer des questions afin de le connaître un peu mieux, en particulier sur lui et son pays.

Les élèves sont parfois surpris car ils n’ont pas forcément travaillé avec un assistant auparavant, je leur précise s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille et surtout son pays d’origine afin de pouvoir cibler les questions d’un point de vue civilisationnel et culturel.

Je leur fais ensuite chercher en groupes des questions (5 questions par rubrique avec 1 élève qui joue le rapporteur et copie sur une feuille, les autres sur le cahier)

- About you
- About your country : England
- About France
- Miscellaneous.
A propos de lui
A propos de son pays : l’Angleterre
A propos de la France
Divers (vos questions personnelles)

Lors de cette réflexion en groupe, j’en profite pour passer et aider en corrigeant mais aussi en favorisant l’intercorrection entre pairs.

Lorsque les questions sont définies, chacun passe à une phase de mise en oreille et enfin de mise en bouche des questions afin de travailler la prononciation et l’intonation.

A la maison, le professeur fait la synthèse des fiches, et prépare une interview commune en regroupant les questions. Ce travail peut également être pris en charge par les élèves, de manière à toujours favoriser l’autonomie et l’initiative, en utilisant une plateforme d’écriture collaborative de type Pad.

Cette synthèse sera publiée sur l’ENT ou le blog de classe. En voici quelques exemples :

- Interview réalisée en classe de seconde :
http://blog.crdp-versailles.fr/viewfrommywindow/index.php/post/06/10/2015/Isabella-s-Interview-by-S1/S2-class

PNG - 105.5 ko
En seconde

- Interview réalisée en classe de première :
http://blog.crdp-versailles.fr/viewfrommywindow/index.php/post/06/10/2015/Isabella-s-Interview-by-PES-3

PNG - 197.8 ko
En première

Il est intéressant d’enregistrer l’interview complète réalisée par les élèves de manière
à pouvoir ensuite utiliser l’enregistrement comme un document audio authentique.

- Un exemple avec des 4ème : Ils devaient s’entrainer à écouter l’interview réalisée par d’autres élèves afin de rendre compte des éléments compris pour présenter l’assistante. On lie ici deux activités langagières, la compréhension orale puis l’expression orale ou écrite.

Les éléments compris peuvent donner lieu à une présentation imagée avec un montage des goûts de l’assistant(e) ; cela permet de donner un coté plus ludique à l’activité et peut même servir de support à une future expression orale en continu !

Les 4ème
http://blog.crdp-versailles.fr/viewfrommywindow/index.php/post/30/06/2015/ELI-interview.

En réalisant un petit montage audio, il est également possible de couper les questions des élèves et de ne garder que les réponses de l’assistant (e) afin de faire retrouver ces questions aux élèves ensuite. C’est une occasion ludique de travailler la compréhension ainsi que la formation des questions dans votre langue ;)

Ce premier contact est donc primordial et source de nombreuses activités possibles.

Deuxième cours : l’interview orale de l’assistant(e)

Chaque élève dispose d’une petite fiche où il notera les réponses données.
Chaque élève se présente puis pose sa question : « Good morning, I’m…+Question »
Bonjour, je m’appelle…+ la question

Cela permet de se présenter mutuellement et pour l’assistant de faire connaissance des élèves et ainsi se familiariser avec les prénoms.

Cette phase d’interview orale a un grand interêt pour les élèves, la motivation est toujours forte de découvrir qui est ce locuteur natif et de comparer avec ce qu’ils ont imaginé. Les élèves s’appliquent pour avoir une prononciation la plus correcte possible et n’hésite pas à faire reformuler l’assistant(e) pour être sûrs de bien comprendre ses réponses. Les stratégies de communication sont ici mises en place de la manière la plus authentique qui soit.

Pour prolonger cette activité, un travail peut être demandé à la maison ou en classe : préparer une présentation de l’assistant à l’écrit, minimum 100 mots (pour les classes de 2nde et 1ères et 3ème classes européennes de collège), minimum 60 mots pour des élèves de 4ème et minimum 80 mots pour des élèves de 4ème classe européennes et 3ème.

Une autre possibilité : pour des élèves de 6è / 5è, niveau A1+/A2, leur demander de choisir une information sur l’assistant(e) à mettre en ligne sur un mur collaboratif de type Padlet. Cela permet à chacun de donner une information, aussi petite soit-elle, en fonction de son niveau de compréhension et de langue, mais cela oblige également à lire ce qu’on fait les camarades pour ne pas répéter deux fois de suite les mêmes informations.

Exemple réalisé au Collège Le Racinay à Rambouillet (78)
http://padlet.com/elisa_gy/whoissam

PNG - 754.4 ko
Padlet

C’est un exercice qui fonctionne très bien et qui permet ensuite de travailler la correction grammaticale ou l’inter correction en ciblant certains messages.

Une fois corrigé, ce travail peut ensuite donner lieu à la rédaction d’un petit paragraphe de présentation de l’assistant(e) à partir des éléments corrigés sur le Padlet.

Troisième cours : l’assistant(e) sous forme illustrée !

Après avoir mis en commun les différentes informations recueillies entre eux (ce qui peut donner lieu à des échanges intéressants abordant les notions d’accord et de désaccord exprimés dans la langue cible), les élèves peuvent individuellement préparer une présentation illustrée en fonction de la personnalité de l’assistant.

Deux exemples :

PDF - 75.5 ko
Isabella’s portrait - 1ere ES
PDF - 1.7 Mo
Isabella’s portrait - Seconde

Les plus belles productions pourront être publiées sur un magazine en ligne de type Calaméo ou affichées dans l’établissement afin de présenter l’assistant à tous les élèves même ceux qui n’auront pas l’occasion de travailler avec lui/elle. Une mise en ligne sur le site d’établissement permettra également de présenter l’assistant aux familles.

Ces productions pourront également être proposées à l’assistant(e) qui élira la plus fidèle par exemple.

Quatrième cours : Aux élèves de passer sur le gril !

En concertation avec l’enseignante qui guide l’assistant(e) sur les thèmes et les notions vues en classe au cours des séquences travaillées par les élèves, il/elle prépare à son tour des interview pour les élèves !

- En 2nde - thème : art de vivre ensemble  : l’objectif est d’en savoir plus sur les habitudes des français et leur présenter sa ville (en groupes de 3 à 4 élèves pendant 10 minutes dans une salle à côté de ma classe)

PDF - 74.2 ko
Vivre ensemble

- En 1ère - thèmes : Lieux et formes de pouvoir  : l’objectif est de connaître leurs habitudes de shopping dans une séquence problématisée autour de « Dans quelle mesure nos achats sont-ils une nécessité pour exister ? »

PDF - 88.9 ko
Shopping habits 1ere
PDF - 69.9 ko
Shopping habits 1ere ST2S

On voit bien l’importance ici, passées les premières séances de découverte, d’intégrer complètement le travail fait avec l’assistant à nos séquences, nos progressions, dans les thèmes des programmes de langues vivantes. Ceci est indispensable pour que les élèves tirent le maximum profit de la présence d’un assistant de langues vivantes.

N’oubliez pas non plus de lui confier un dictaphone afin qu’il puisse s’enregistrer sur les thèmes en lien avec vos séquences pédagogiques. Et pourquoi pas proposer les enregistrements au site Audio-Lingua ? ;)

Vous aussi, faites nous part de vos idées d’activités avec vos assistants !

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)