Actions européennes : Erasmus+ (2014/2020)

, par webmestre

Publié au B.O. - extraits

Pour lire la totalité de cette publication dans le B.O., cliquez ici.

Ce nouveau programme européen intégré, qui se substitue aux programmes communautaires qui l’ont précédé, s’inscrit dans les priorités du gouvernement français qui entend «  offrir aux jeunes et aux salariés des formations tournées vers l’emploi et vers l’avenir » grâce, notamment, au doublement en 5 ans de la mobilité internationale des étudiants, des élèves et des apprentis, le tout en s’appuyant sur la dynamique du programme Erasmus+ et en ciblant plus particulièrement les filières professionnelles et technologiques (Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi du 6 novembre 2012). Véritable investissement dans l’éducation et le développement des compétences, Erasmus+ sert les objectifs du système éducatif et du système d’enseignement supérieur français dans la mesure où :

- il vise à créer les conditions d’intégration des élèves, citoyens et futurs professionnels dans le monde qui les entoure, en particulier grâce à la mobilité dite « apprenante » et à toutes les actions de nature à valoriser notre système éducatif ou à tirer parti des pratiques innovantes de nos partenaires étrangers, et ce, dans le contexte particulier de la loi 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République qui place la jeunesse et l’éducation au premier rang des priorités nationales ;

- il offre au service public de l’enseignement supérieur des possibilités accrues, notamment pour développer les parcours comprenant des périodes d’études et d’activités à l’étranger et les enseignements en langues étrangères, en lien avec la stratégie nationale de l’enseignement supérieur dont le principe a été retenu par la loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche. Les enjeux sont le rayonnement et l’attractivité de notre pays et, bien sûr, l’insertion professionnelle de nos étudiants, dans un monde de plus en plus dépendant des échanges internationaux.

Le texte de l’appel à propositions ainsi que le guide du programme Erasmus+, qui détaille toutes les actions susceptibles d’être mises en place, sont consultables en ligne à l’adresse suivante :
- http://ec.europa.eu/erasmus-plus/.

Le conseil et l’accompagnement nécessaires au montage et à la réalisation des projets européens peuvent être trouvés auprès des Dareic des académies :
- http://www.education.gouv.fr/cid1013/un-relais-dans-les-academies-les-dareic.html ; http://eduscol.education.fr/cid65923/politique-academique-interlocuteurs.html.

Voir en ligne : B.O.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)