Portail langues de l’académie de Versailles
Académie
Accueil du site > Textes de référence > B.O. > Modalités d’attribution du diplôme national du brevet pour la session (...)

Modalités d’attribution du diplôme national du brevet pour la session 2008

dimanche 20 janvier 2008

Validation du niveau A2

Les précisions suivantes doivent être apportées, afin d’aider les équipes à préparer au mieux la session 2008 du diplôme national du brevet qui constitue la première étape de l’évaluation de la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences. Cette session du diplôme national du brevet voit l’introduction de la prise en compte de deux attestations spécifiques, d’ores et déjà inscrites dans le décret et l’arrêté du 15 mai 2007, publiés au B.O. n° 22 du 7 juin 2007 :
- le brevet informatique et internet (B2i-collège) ;
- le niveau A 2 dans une langue vivante étrangère.

La maîtrise de ces deux compétences est désormais exigée en plus de la moyenne obtenue entre les épreuves écrites et le contrôle continu.

 Maîtrise du niveau A2 dans une langue vivante étrangère

La maîtrise du niveau A2 est déterminée conformément à l’arrêté du 25 juillet 2005 portant sur le programme du palier 1 des langues vivantes étrangères au collège. À ce titre, les cinq activités langagières sont prises en compte pour attester l’atteinte du niveau A2.

L’appréciation de la maîtrise du niveau A2 pour la langue étrangère choisie par le candidat lors de son inscription fait l’objet d’une procédure distincte. C’est pourquoi, il est demandé de renseigner le document joint en annexe, en indiquant qu’il est attesté que l’élève maîtrise ou ne maîtrise pas le niveau A2 dans la langue vivante étrangère de son choix, et de le transmettre au jury dans le livret scolaire.

Pour les candidats individuels, à titre transitoire, on s’appuiera sur l’épreuve écrite pour apprécier au plus près la maîtrise du niveau A2. Pour les élèves des classes de troisième, à l’instar des autres disciplines, la première et la seconde langues vivantes doivent faire l’objet d’une évaluation en contrôle continu et être affectées chacune d’une note qui est prise en compte dans le calcul de la moyenne pour l’obtention du diplôme. S’agissant de l’option facultative de langue vivante, seuls les points obtenus au-dessus de la moyenne de 10 sur 20 sont pris en compte.

 Cas particuliers

1) Le niveau A 2 en langue allemande, déjà obtenu et attesté par les recteurs au vu du diplôme délivré par la Conférence permanente des ministres de l’éducation des Lander de la République fédérale allemande (KMK) est pris en considération.

2) En série professionnelle, l’élève peut s’inscrire soit en langue vivante soit en sciences physiques. Compte tenu du maintien des séries, ce choix, prévu à l’article 4 de l’arrêté du 18 août 1999 modifié, est conservé.

3) Les candidats adultes, en application de l’article 7 de cet arrêté, conservent le choix qui leur est proposé entre deux disciplines, dont la langue vivante étrangère.

 Annexe

La pratique d’une langue vivante étrangère

Réagir et dialoguer

à valider

Établir un contact social, dialoguer sur des sujets familiers, demander et donner des informations, réagir à des propositions.

Écouter et comprendre

à valider

Comprendre un message oral pour réaliser une tâche.
Comprendre les points essentiels d’un message oral (conversation, information, récit, exposé).

Parler en continu

à valider

Reproduire un modèle oral.
Décrire, raconter, expliquer.
Présenter un projet et lire à haute voix.

Lire

à valider

Comprendre le sens général de documents écrits et savoir repérer des informations dans un texte.

Écrire

à valider

Copier, écrire sous la dictée.
Renseigner un questionnaire, écrire un message simple. Rendre compte de faits, écrire un court récit, une description.

Le niveau A2 pour une langue vivante étrangère (langue : )

est reconnu

Oui   Non  


à : Nom Prénom

Établissement :


Nom du signataire :

Date :


Voir en ligne : Dans le B.O.


Audio Lingua   ÉduSCOL   LV — Éduscol Numérique
Portail langues de l'académie de Versailles
Responsable éditorial : M. le recteur Pierre-Yves Duwoye - Responsable de la rédaction : Mme Catherine Torres, IA-IPR
Webmestre : Katrin Goldmann