Portail langues de l’académie de Versailles
Académie
Accueil du site > Carrefour pédagogique > Le Cadre européen commun de référence

Le Cadre européen commun de référence

jeudi 26 octobre 2006

Le Cadre européen commun de référence a été publié par le Conseil de l‘Europe en 1998. Il a été élaboré par une commission d’experts de l’enseignement des langues vivantes. Il est le fruit d’une réflexion qui a débuté au sein de la commission « Langues vivantes » au début des années 70.

Intervention de M. Halberstadt, IA-IPR d’Allemand

Le titre traduit les intentions des auteurs :

Un cadre : créer un document de cadrage pour aider à la mise en place d’une politique de langues vivantes cohérente et concertée au sein des états membres tout en assurant la transparence et la lisibilité des programmes d’enseignement. Si le cadre ne privilégie pas une doctrine particulière de l’apprentissage, il plaide résolument pour une approche « actionnelle ».

européen : le Conseil de l’Europe compte 46 états membres. Le résultats de ses travaux (résolutions, publications, etc.) ne sont pas contraignants pour les états qui sont libres d’intégrer les propositions pour leur propres besoins. Avec le Cadre européen commun de référence le Conseil de l’Europe souhaite contribuer au plurilinguisme et au respect des langues et des cultures. L’apprentissage de plusieurs langues européennes permet le développement personnel des citoyens et est une clef pour la mobilité à l’échelle du continent européen.

commun : le Cadre dégage des axes utilisables pour tous les contextes d’apprentissage. Il est conçu pour les professionnels de l’enseignement et doit également permettre l’élaboration d’outils pour le grand public. Les descripteurs des niveaux doivent permettre d’identifier et évaluer les compétences en langue.

de référence : Le texte se propose d’établir une base de référence autour des trois objectifs annoncés sur la page de couverture : apprendre – enseigner – évaluer. Il ne s’agit pas d’un référentiel d’apprentissage qui pourrait être proposé par les programmes nationaux.

La grille pour l’auto-évaluation permet de visualiser de manière rapide les six paliers proposés par le Cadre européen commun de référence. Les quatre compétences fondamentales (compréhension de l’oral, compréhension de l’écrit, expression orale et expression écrite) sont déclinées sous forme de cinq activités : écouter, lire, parler en face à face, parler en continu, écrire. Ceci permet d’éviter des termes trop techniques et d’utiliser rapidement la langue cible pour indiquer les objectifs d’apprentissage. (Voir la grille d’auto-évaluation)

La grille pour l’auto-évaluation présente les paliers mais ne constitue pas un outil d’évaluation ou d’auto-évaluation. Les descripteurs pour l’auto-évaluation sont proposés par les Portfolios européens des langues. Ils existent dans plus de trente pays du Conseil de l’Europe et sont introduits dans le cadre de l’enseignement scolaire selon les orientations prises dans chaque pays. Ces documents s’adressent aux apprenants qui peuvent ainsi mesurer leur progression et faire état de leurs expériences en langue.

Pour les professeurs, les concepteurs de programmes scolaires et d’examen le Cadre européen commun de référence propose d’autres critères d’évaluation. Ces derniers permettent de cadrer l’évaluation des compétences linguistiques selon des paramètres déclinés par niveau de compétence (de A1 à C2)

- Etendue
- Correction
- Aisance
- Interaction
- Cohérence

Certains de ces descripteurs demandent à être précisés pour chaque langue (correction grammaticale, phonétique, lexique, etc.). Des ouvrages de référence existent déjà pour certaines langues (exemple : Profile Deutsch pour l’allemand, Le niveau B2 pour le français pour l’enseignement du Français Langue Etrangère).

Le Cadre européen commun de référence est devenu une base incontournable pour la conception des programmes d’apprentissage et des examens en Europe. En France les programmes de langues vivantes du cycle 3 de l’école primaire (Objectif A1) et les nouveaux programmes de classe de lycée de l’enseignement général, technologique et professionnel (objectifs B1 à B2) s’en inspirent. Les programmes de collège qui sont actuellement en chantier suivront la même logique. Le Diplôme de compétence en langues (DCL) et les examens de nombreux instituts culturels étrangers (British Council, Goethe-Institut,…) sont conçus sur la base du Cadre.

La consultation du Cadre européen de référence permet à tous les professionnels de l’enseignement des langues vivantes de s’informer afin de mieux connaître les enjeux actuels. Elle permet également de pouvoir situer dans leur contexte les nouveaux programmes en France (école primaire et lycée), les outils qui sont édités (manuels, portfolios) et les modalités de passage d’un nombre croissant d’examens et de certifications.

Pour télécharger la grille pour l’auto-évaluation et le texte anglais du Cadre européen commun de référence : www.coe.int/portfolio

La version française du Cadre : Editions Didier ou en fichier pdf 190 pages sur le site du Conseil de l’Europe



Audio Lingua   ÉduSCOL   LV — Éduscol Numérique
Portail langues de l'académie de Versailles
Responsable éditorial : M. le recteur Pierre-Yves Duwoye - Responsable de la rédaction : Mme Catherine Torres, IA-IPR
Webmestre : Katrin Goldmann